vendredi 18 mai 2018

Le quatuor Yako au CDI

Le mardi 20 mars 2018, nous avons pu assister à une représentation du Quatuor Yako, au CDI, de 13h20 à 14h15. Ils ont interprété 4 œuvres chacune d'une époque différente et dans l'ordre chronologique :
- un des premiers Quatuor pour cordes de Haydn, un des principaux compositeurs de l'époque classique, cette œuvre a inspiré Mozart qui se mettra plus tard à écrire lui aussi des Quatuors.
- un morceau de la période romantique composé par Felix Mendelssohn peu après la mort de sa sœur. - une œuvre plus moderne, le seul Quatuor écrit par Maurice Ravel. Cette œuvre est un bijou du XXe siècle.
- pour finir le Quatuor Yako nous a interprété un arrangement d'airs scandinaves.












La technique était impressionnante et maitrisée. Le Quatuor de Mendelssohn demandait une grande agilité et permettait aux musiciens de montrer leur virtuosité. Certains morceaux comme le Quatuor de Ravel offraient la possibilité aux musiciens de varier le jeu et le timbre de leurs instruments avec les "pizzicati" par exemple.
Le Quatuor Yako.

Nous avons globalement  aimé car le style de musique était varié, au lieu de jouer tout un morceau ils ont  fait le choix de jouer un ou deux mouvements de chaque partition. Le contact était simple, ce qui rendait les échanges faciles. Par contre, nous avons un peu moins aimé le morceau de Ravel car ce style de musique nous plaisait moins, et le morceau de Haydn était un peu trop lent pour nous.

On sentait que les musiciens voulaient faire passer des émotions à travers leurs musique mais nous ne nous sommes pas sentis concernés par le message qu'ils voulaient faire passer. Ils avaient un jeu très expressif, ils qualifient leur travail de celui d'acteur autant que celui de musicien, car, quand il est présent, ils jugent nécessaire de faire passer le message sentimental.

Nous avons tous apprécié ce moment, ou nous avons pu écouter et parler avec des musiciens professionnels. Nous avons préféré le Quatuor Yako à celui de DEBUSSY car ils étaient plus jeunes plus enthousiastes et plus à l'écoute de leur public.

Nous avons beaucoup apprécié ce spectacle. Il était intéressant aussi bien d'un point de vue technique que d'un point de vue émotionnel. Nous avons pu nous rendre compte des émotions qu'ils ont voulu nous transmettre. Techniquement, ils ont accompli des prouesses. Leur prestation était parfaite.

Chaque membre du Quatuor Yako a peu d'années de pratique en groupe derrière lui, deux ans et demi pour être exact. Pourtant, quand on les entend jouer on sent une forte complicité. Nous ne prétendons pas avoir assez d'expérience pour nous permettre de juger leur niveau de jeu mais celui-ci nous a paru virtuose et plein de finesse. Individuellement, ils ont chacun fait de nombreuses années de formation musicale.

D'un point de vue émotif, le morceau de Haydn offraient un sentiment de calme et de sérénité Au contraire, le Quatuor de Mendelssohn était agité et retranscrivait une émotion plus triste, un sentiment de malheur ou de manque. En effet cette pièce nous a rappelé des amis, des membres de nos familles absents.

Nous avons déjà assisté à ce genre de représentation mais nous avons préféré ce spectacle au précédent car le fait qu'ils nous jouent différents extraits était plus divertissant, selon nous. De plus, entre chaque extrait, les musiciens nous annonçaient ce qu'ils allaient jouer. Nous avons également eu l'occasion de leur poser les questions que nous avions rédigé en classe.

Le site du quatuor Yako

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire